Soutien de l’OPMA au collectif GO

Au printemps 2011, à l’initiative de l’OPMA (Observatoire des Pratiques de la Montagne et de l’Alpinisme), les premières « Assises de l’Alpinisme et des activités de montagne » se sont déroulées à Grenoble et Chamonix. Ces Assises ont été préparées par un collectif issu des différentes institutions du milieu de la montagne. Elles ont permis la mise en place d’une Coordination Montagne regroupant ces institutions.

 

Aujourd’hui, en 2020, la décision prise par la FFME (Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade) de déconventionner les SNE (sites naturels d’escalade) crée une situation nouvelle, qui risque d’aboutir à l’interdiction de nombreux sites. C’est donc l’escalade en pleine nature qui est menacée, au bénéfice du développement des salles d’escalade, renforçant ainsi la marchandisation d’un secteur déjà en pleine expansion. C’est d’autant plus paradoxal, que le développement des SAE (Structure Artificielle d’Escalade) n’a pas freiné le succès grandissant de l’escalade en milieu naturel, où les grimpeurs sont en train de repousser les limites de leur sport dans toutes les disciplines. Et c’est encore plus inquiétant pour tous les bénévoles qui depuis plus de trente ans ont travaillé sans compter leur peine pour développer des terrains de jeu ouverts à tous et à toutes les pratiques de l’escalade.

 

L’action bénévole contre la marchandisation au bénéfice de la deuxième, c’est le nouveau contexte qui résulte du déconventionnement des falaises par la FFME. On comprend que cette dernière ne pouvait pas continuer longtemps à prendre à son compte sur ses seules épaules les lourdes conséquences financières suscitées par la “responsabilité sans faute” définie par la loi. Mais la soudaineté de sa décision rend urgent la recherche de solutions permettant que l’escalade sous toutes ses formes, (car ce n’est pas la seule escalade sportive sur falaises équipées qui est en danger, mais l’ensemble des pratiques), puisse continuer à se développer.

 

L’OPMA soutient donc le collectif GO (Grimpe Ourdoor) pour l’organisation des États Généraux des Escalades sur Site Naturel, en appelant le plus grand nombre de pratiquants à y participer, parce qu’ils sont tous concernés par l’avenir de leurs pratiques.

Pour découvrir l’OPMA ! Visiter son site