Au mois de juillet notre collectif Grimpe Outdoor, va à la rencontre du député Xavier Roseren, député de haute Savoie.

Extrait de son communiqué de presse :

https://www.ledauphine.com/politique/2020/06/25/escalade-en-site-naturel-xavier-roseren-interpelle-la-ministre-des-sports?fbclid=IwAR0CymFdtRhjnIESWE8dcefJ5xF_eWB26ysgJivC6qPAghCu8N5k7V1XdGA

À la suite de l’article paru dans nos colonnes ce mercredi, annonçant la décision de la FFME d’abandonner la gestion des sites d’escalade naturels au profit des propriétaires privés et des collectivités locales, le député Xavier Roseren a interpellé ce jeudi le ministère des Sports par le biais d’une question écrite au gouvernement ainsi que d’un courrier au cabinet.

“Aujourd’hui, le nombre de pratiquants ne cesse de croître” note Xavier Roseren. “L’escalade est à la fois un pan de notre histoire ainsi qu’une activité économique non négligeable pour notre territoire grâce au tourisme qui en découle, c’est une discipline qui symbolise la liberté. Or, cette liberté aujourd’hui est gravement compromise, car le facteur de risque en termes de responsabilité pour les gestionnaires et propriétaires des sites est bien trop élevé et certaines falaises risquent d’être interdites d’accès.”

“J’ai demandé au gouvernement d’intervenir pour faire évoluer la législation qui doit viser à responsabiliser davantage les pratiquants, a détaillé le député du Mont-Blanc dans un communiqué. Chez nos voisins anglo-saxons, la théorie de l’acceptation des risques, et donc la recherche de responsabilité, sont plus rares pour les sports de montagne. Je soutiens la FFME et souhaite que nous trouvions un équilibre qui permette à la fois la protection des pratiquants, des propriétaires et des gestionnaires”, conclut le député Xavier Roseren.

0 Partages